Les actions

Un programme d'actions cohérentes et coordonnées

GéoPicardie mène un panel actions qui visent à :

  • l'acquisition, la production et la mise à disposition de données plus homogènes, mieux coordonnées et moins coûteuses ;
  • un meilleur échange des bonnes pratiques et savoir-faire entre acteurs, qu'ils soient géomaticiens ou thématiciens ;
  • la mise en œuvre d'outils adaptés aux nouveaux besoins et aux nouveaux cadres d'actions des collectivités.

Acquisitions mutualisées de référentiels...

Depuis 2009, GéoPicardie a permis l’acquisition mutualisée des principales données et référentiels dont ses adhérents ont besoin pour leurs missions :

  • une orthophotographie haute résolution sur l'ensemble du territoire picard ;
  • le plan cadastral informatisé (PCI vecteur sur les territoires non couvert) ;
  • la carte topographique au 1:25 000 (le SCAN 25®) de l'IGN ;
  • un réseau routier et les limites administratives (Navteq Premium) ;
  • une occupation du sol à grande échelle.

L'accès à ces données permet à chaque partenaire de GéoPicardie de mieux exercer ses compétences, de mener des études, voire de construire son propre système d'information géographique.

Animation de groupes thématiques

Les groupes thématiques permettent de mieux organiser la production des données géographiques par métier. Ils facilitent le partage et la convergence de pratiques pour une meilleure mutualisation des informations. Cela peut aboutir à la diffusion ou la réalisation de cahiers des charges, de modèles de données communs…

Le fonctionnement des groupes thématiques de GéoPicardie est détaillé sur cette page.

Mise en place d'outils partagés

Les outils déployés sur les serveurs internet de GéoPicardie permettent :

  • via son catalogue, de trouver plus facilement des informations ;
  • via son visualiseur, de vérifier leur adéquation au besoin ;
  • via ses flux de données (services web) de les exploiter facilement dans son SIG.

Cette plate-forme, véritable portail régional, s'attache à respecter les normes en vigueur et l'état de l'art actuel afin de permettre la plus grande interopérabilité avec les outils des partenaires, les plates-formes des régions voisines (quand elles existent), les outils nationaux et locaux.

GIS avec ses extensions (plugins) permet d'exploiter pleinement toutes les données (cadastre, réseaux, relief,...) qu'elles soient stockées localement, sur les serveurs de données mis à disposition par certains partenaires ou sur le portail de GéoPicardie.

Qui planifie les actions de GéoPicardie ?

Trois instances participent aux choix des actions menées par GéoPicardie :

  • Le comité de pilotage. Il fixe les orientations générales du partenariat, en définit les moyens et valide les actions proposées par le comité technique.
  • Le comité technique. Il identifie les actions à mettre en œuvre pour répondre aux objectifs du partenariat. Il identifie les moyens à y consacrer, les propose au comité de pilotage et en assure le suivi. Il recueille auprès des adhérents leurs besoins en termes de mutualisation de ressources géographiques et de projets opérationnels. Le comité technique réalise un suivi des travaux et des besoins des groupes thématiques.
  • Les groupes thématiques. Chacun d'eux réalise des travaux ciblés sur la thématique qui lui est propres.

Qui finance les actions de GéoPicardie ?

Le financement de GéoPicardie est assuré au travers de projets opérationnels. Ces projets font l’objet de conventions multi-partenariales signées par les adhérents intéressés. La décision de participer à chaque projet opérationnel est prise par chacun sur la base du volontariat. Aucune participation n’est imposée.

Un financement partagé est défini pour chaque action. À titre d'exemple, les participations aux financements des orthophotographies départementales haute résolution réalisées entre 2008 et 2013 ainsi que celles relatives à la base de données d'occupation du sol diachronique réalisée en 2014 sont présentées ci-dessous :